Kamand Razavi & Résidences Art
@Kanal Centre-Pompidou

Kamand Razavi, photographe/vidéaste iranienne, travaillera avec Résidences Art et elles sont associées au Kanal Centre-Pompidou situé à Bruxelles.

Kamand Razavi

Originaire d’Iran, Kamand Razavi est une photographe diplômée de l’Université libre de Téhéran. En parallèle de ses activités professionnelles, Kamand a collaboré avec une grande revue artistique iranienne, tout en participant à plusieurs expositions collectives à Téhéran et Ankara. 

Installée depuis 2017 en Belgique, Kamand a repris des études de photographie à l’École nationale supérieure des arts visuels de La Cambre. Plusieurs de ses projets ont été présentés lors d’exposition individuelles et collectives à Bruxelles, à la Maison de la Francité, au Piano Fabriek, au Hangar.  

Avec sa démarche artistique, qui mélange photos et vidéos performance, Kamand cherche à comprendre et à se réapproprier le corps féminin.  

www.kamandrazavi.com  

L1005133.jpeg
IMG_48372.jpg

Nola N'Guessan & Florence Akyams
@Résidences Art

Nola N’Guessan 

Nola est spécialisée en Littérature et Lettre Moderne, passionnée par la littérature classique britannique, américaine & noire - américaine. Elle dévore les classiques francophones et est familière des conférences et expositions artistiques. Elle assure l’aspect culturel et relationnel de Residences Art, apporte les références essentielles pour consolider les démarches des artistes afin de créer des ponts entre les disciplines et l’actualité. 

 

Florence Akyams 

Graphiste et illustratrice, Florence assure l’esthétique de Residences Art, elle connaît les milieux artistiques, mais pas seulement. 

Prônant des valeurs fortes, accompagnées d’un univers très personnel fait de références puisées de son métissage franco-congolais, elle assure l’originalité et la diversité des thématiques abordées, ainsi que le suivi des artistes. 

 

RESIDENCES ART est un laboratoire culturel axé sur la création artistique et la médiation culturelle. Nous œuvrons à la promotion et à la diffusion de l’art et la culture au travers d’expositions d’artistes-invité.e.s afin de susciter une réflexion, un débat et le décloisonnement des esprits et préjugés. 

Le projet est né de l’identité de trois femmes métisses et du besoin de donner des chances égales aux jeunes artistes issu.e.s de minorités. 

«À un certain moment de notre vie, nous avons eu le besoin et la nécessité de nous réapproprier notre double patrimoine et notre double héritage culturel pour mieux comprendre notre place dans la société et cela à travers la pratique artistique d’artistes émergent.e.s.» 

RESIDENCES ART, qui évoque les multiples lieux d’appartenance des identités, développe et conceptualise la démarche artistique de jeunes artistes pour leur donner force et confiance en leur art. L’artiste est guidé.e dans sa démarche, sa création, et sa production artistique. Nous proposons un espace de partage, d’échange et d’expérimentation afin d’élargir le réseau de l’artiste, sa visibilité et diversifier son portfolio. Par ce biais, il pourra se lancer dans le milieu professionnel et ainsi s’épanouir pleinement dans son approche artistique. 

  • Facebook Résidences Art
  • Instagram Résidences Art
logo_noir_rsd_3x.png

@Résidences Art

@Kanal Centre-Pompidou

L’ambition de la Fondation KANAL, premier pôle d’art moderne et contemporain de la Région de Bruxelles-Capitale, est d’offrir un lieu de culture et d’échanges ouvert à tous, de mettre à l’honneur la scène artistique et créative bruxelloise et de contribuer à renforcer l’attractivité culturelle de la capitale.

Sous l’impulsion du département des publics, la Fondation Kanal s’est associée au projet « Homelands, places of belonging » et à Résidences Art en proposant de travailler avec l’artiste Kamand Razavi. Cette collaboration s’inscrit dans l’intention de créer et de participer à des projets artistiques et culturels collaboratifs durant les trois ans de fermeture du musée. Le travail réalisé au cours du projet « Homelands, places of belonging » intègre pleinement le projet ‘Kanal Collectif’, qui vise à présenter à l’ouverture définitive en 2024 une exposition constituée d’œuvres participatives conçues durant ces trois ans. Ces œuvres témoigneront de la mémoire collective des quartiers de Bruxelles dans toute leur diversité.